Accueil

Editorial – 19 février 2017

Aimez vos ennemis, priez pour vos persécuteurs

L’Écriture, dans le récit du meurtre d’Abel par son frère Caïn ( Gn 4, 8-12) révèle, dès les débuts de l’histoire humaine, la présence dans l’homme de la colère et de la convoitise, conséquences du péché originel. L’homme est devenu l’ennemi de son semblable. Par conséquent, la loi ancienne est catégorique face à ce fratricide : « tu ne tueras pas » (Ex 20, 13).

Par ailleurs, l’Evangile conduit la loi à sa plénitude par l’imitation de la perfection du Père céleste (Mt 5, 48), par l’amour des ennemis et la prière pour les persécuteurs, à l’instar de la générosité divine.

Le devoir de se faire le prochain d’autrui et de le servir activement se fait plus pressant encore lorsque celui-ci est plus démuni, en quelque domaine que ce soit. Ainsi ce même devoir s’étend à ceux qui pensent ou agissent différemment de nous. L’enseignement du Christ va jusqu’à requérir le pardon des offenses. Il étend le commandement de l’amour, qui est celui de la loi nouvelle, à tous les ennemis (Mt 5, 43-44). La libération dans l’esprit de l’Evangile est incompatible avec la haine de l’ennemi en tant que personne mais non avec la haine du mal qu’il fait en tant qu’ennemi (CEC 1933).

Dans le Sermon sur la Montagne, le Seigneur rappelle le précepte :  » Tu ne tueras pas  » (Mt 5, 21), il y ajoute la proscription de la colère, de la haine et de la vengeance. Davantage encore, le Christ demande à son disciple de tendre l’autre

joue (Mt 5, 22-39), d’aimer ses ennemis (Mt 5, 44). Lui-même ne s’est pas défendu et a dit à Pierre de laisser l’épée au fourreau (cf. Mt 26, 52).

La haine volontaire est contraire à la charité. La haine du prochain est un péché quand l’homme lui veut délibérément du mal. La haine du prochain est un péché grave quand on lui souhaite délibérément un tort grave (CEC 2303).  » Eh bien ! Moi je vous dis : Aimez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment le fils de votre Père qui est aux cieux  » (Mt 5, 44-45).

Le pardon est un sommet de la prière chrétienne. Le pardon témoigne aussi que, dans notre monde, l’amour est plus fort que le péché. Le pardon est la condition fondamentale de la Réconciliation (2 Co 5, 18-21), des enfants de Dieu avec leur Père et des hommes entre eux (cf. Jean-Paul II, DM 14).

En toute sa vie, Jésus se montre comme notre modèle ( Rm 15, 5 ; Ph 2, 5) : Il est  » l’homme parfait  » (GS 38) qui nous invite à devenir ses disciples et à le suivre : par son abaissement, il nous a donné un exemple à imiter (Jn 13, 15), par sa prière, il attire à la prière (Lc 11, 1), par sa pauvreté, il appelle à accepter librement le dénuement et les persécutions (Mt 5, 11-12).

Père Guy Randrianantenaina.


Carême 2017

Apportez vos rameaux de 2016. Ils seront brûlés pour en faire les cendres qui nous seront imposées (carton au fond de l’église).

Mercredi des cendres, 1er mars : entrée en Carême

Messes à 09h00, 12h00 et à 20h00 (attention : pas de messe à 07h00 avec l’aumônerie)

Un livret de Carême sera à votre disposition, avec les différentes propositions pour le Carême à Sainte Anne

LIENS UTILES
Pèlerinage paroissial Pontmain, Mt St Michel, Alençon- Ascension 2017

Agenda, annonces,feuilles saumon et livrets
Programmes et informations Espace Ararat
Legs à l’Eglise catholique
Denier de l’Eglise. Votre don est essentiel  pour la vie de la Paroisse !
Groupe Paulin Enfert

Denier de l’Eglise

Notre paroisse veut être un lieu accueillant, au service de tous. Pour mener à bien sa mission, elle a besoin de votre soutien. Elle ne reçoit d’argent ni du Vatican, ni de l’Etat. Le denier de l’Eglise constitue plus de la moitié de ses ressources ; il permet de subvenir à ses besoins fondamentaux : salaires et traitement du clergé, charges diverses, travaux de maintenance. Vous trouverez une enveloppe à votre nom, classée par rue, au fond de l’église. Si vous n’avez pas encore participé au denier à Sainte Anne, vous pouvez prendre une enveloppe vierge. Par avance, merci pour votre don !

La Mie de Pain demande des vêtements chauds, des chaussettes et des chaussures pour venir en aide à ceux qui sont dans le froid.  Mie de Pain, 18 rue Charles Fourier, 75013 Paris

Conférence Saint-Vincent-de-Paul

La conférence Saint-Vincent-de-Paul cherche de nouveaux bénévoles tous les jeudis de 9h00 à 17h00. Le matin (avec ou sans voiture) pour aller à la Banque Alimentaire d’Arcueil puis déchargement, tri et gestion des stocks de courses salle boutique du presbytère de la paroisse. L’après-midi (à partir de 13h30) dans la salle boutique : accueil et distribution de vivres aux familles démunies . Contact: Jean-Pierre Chopy, 06 38 01 35 42.

Retrouvez tous les éditoriaux. Allez dans le bas de page dans « Catégories » et sélectionnez « Index éditoriaux »

Paroisse Sainte Anne de la Butte aux Cailles

Logo_StA_1188 rue de Tolbiac 75013 Paris
Tél : 01 45 89 34 73 – Fax : 01 45 89 92 99