Homme augmenté ou ressuscité

Homme augmenté ou homme ressuscité ? –  08 avril 2018

Les progrès des biotechnologies nous promettent pour demain un « homme augmenté », plus résistant, plus performant, mieux « équipé » génétiquement. Et peut-être même, pour après-demain, la « fin de l’Homme » par l’avènement du robot mieux « réussi » que l’œuvre du Créateur…

Par sa résurrection dans la chair, par son corps ressuscité, Jésus nous promet lui aussi une transformation de l’Homme, y compris dans son corps. Mais en montrant les plaies de ses mains et de son côté, Jésus annonce une transformation qui intègre les blessures et les fragilités. Il promet une transformation de l’Homme dans laquelle est manifeste la fécondité que peuvent avoir nos blessures et nos fragilités.

Ces deux promesses de transformation de l’Homme nous convoquent à une réflexion sur ce qu’est le bien véritable de l’Homme. Et nous avons tous le devoir grave de nous former pour participer aux discussions actuelles sur la révision des lois de bioéthique. Nous ne pouvons pas nous plaindre et nous lamenter qu’une conception de l’Homme qui nous paraît erronée semble l’emporter dans notre société si nous ne prenons pas le temps de nous forger une compréhension de ce qu’est l’Homme qui soit fondée dans la raison et dans la foi.

De nombreux instruments sont à notre disposition pour nous aider à y réfléchir et à nous rendre compte de ce qui est en jeu dans la révision des lois de bioéthique :

  • Un espace du site de la Conférence des évêques de France : eglise-bioethique.fr ;
  • Une brochure du diocèse de Paris « Comprendre les enjeux de la révision des lois de bioéthique », à votre disposition au fond de l’église (vous trouverez des précisions sur cette brochure en page 4 de cette feuille) ;
  • Les conférences de Carême données à la cathédrale Notre-Dame de Paris cette année :

          paris.catholique.fr/-conferences-2018-.html ;

  • Un cours en ligne (MOOC) gratuit et très pédagogique donné par un professeur du Collège des Bernardins, intitulé « Qui est l’homme ? » et accessible via le site sinod.fr.

Profitons largement de ces ressources !

 abbé Louis Bardon +