Accueillir et partager

Accueillir et partager! – 23 juin 2019

Ce 23 juin, notre paroisse est en fête !

Cette fête, c’est bien sûr l’occasion de se retrouver, de regarder le chemin parcouru tout au long de cette année scolaire, riche en évènements, en enseignements.

Mais c’est aussi et peut-être avant tout, l’occasion de favoriser l’accueil et en particulier l’accueil de celles et ceux qui ne viennent pas ou plus dans notre église, qui n’en ressentent pas le besoin, ou bien ne savent plus comment faire pour renouer un fil distendu parfois depuis longtemps, ou ne savent pas à qui s’adresser…

Cette fête, ce doit être l’occasion de les inviter, de les recevoir, de les accueillir, de leur présenter notre église ouverte et chaleureuse ou chacun, quel que soit son parcours, sa position sociale, son engagement religieux, doit trouver sa place, se sentir accueilli et respecté.

Oui, c’est aussi cela « faire Eglise » c’est rassembler tout un chacun pour qu’il puisse approfondir  ou s’éveiller au message d’amour du Christ.

Nous savons tous combien ce besoin, cette demande d’amour est importante dans notre société compulsivement consumériste, ou l’individu érigé en icone en vient à oublier, gommer son environnement social immédiat pour satisfaire des besoins de court terme.

Notre Eglise, c’est bien-sûr le lieu de la prière, de l’Eucharistie, des sacrements qui nourrissent notre foi. Mais notre devoir de Chrétien, c’est affirmer la présence du Christ dans nos vies, démontrer combien sa présence nous transforme, nourrit nos âmes, nous enrichit dans notre humanité.

Ce travail, cette réflexion est ancrée dans l’échange avec l’autre, le proche comme l’inconnu, avec nous-même comme avec Dieu lorsque la prière nous rapproche du Père.

La Pape François affirme

«Notre appartenance filiale à Dieu n’est jamais un acte individuel mais un acte toujours ecclésial : de la communion avec Dieu, Père, Fils et Esprit Saint, naît une vie nouvelle avec beaucoup d’autres frères et sœurs. Et cette vie divine n’est pas un produit à vendre – nous ne faisons pas de prosélytisme – mais il s’agit d’une richesse à donner, à communiquer, à annoncer : voilà le sens de la mission»

Fête du Saint-Sacrement

Rappelons-nous également, en ce jour de fête du Saint Sacrement, autrefois appelé Fête-Dieu, que l’Eglise veut aussi nous aider à affermir notre foi dans cette présence du Christ : il est vraiment présent et parce qu’il est vraiment présent, chacune et chacun d’entre nous peut, lui aussi, devenir vraiment présent au monde, à l’humanité, à celles et à ceux que la vie met sur notre chemin, pas simplement comme un réconfort moral ou par de vagues sentiments de solidarité, mais comme quelqu’un qui est prêt à donner quelque chose de lui-même parce qu’il reçoit du Christ non seulement quelque chose de lui-même mais sa vie toute entière.

Voilà pourquoi ce 23 juin, nous serons doublement en fête !

Sylvain Thibon, Diacre permanent