Donne nous la foi

Donne nous la foi – 20 octobre 2019

 Nous n’arrêtons pas d’entendre des discours sur la Foi et nous ne savons pas comment la faire grandir.

 Nous savons bien que nous avons reçu la foi au jour de notre baptême mais nous osons trop peu entrer dans le long travail de labour que demande son véritable enracinement en nous. Le passage d’une foi en dormance à une foi active  qui prend toute la place en nous est un long processus accompagné d’un combat inévitable. Nous passons d’une idée que nous avions sur notre relation à Dieu à la réalité dans toutes ses dimensions, y compris la plus charnelle, car en nous attachant à Jésus, nous nous attachons à un être qui a pris un corps.

 Aux prémices de notre relation avec Jésus, notre foi reste superficielle car elle ne touche pas toutes les dimensions de notre personne : notre corps, notre âme, notre esprit. C’est une relation qui ne touche que la surface de notre être.

 Puis vient le moment, différent pour chacun de nous car nous sommes uniques, où l’appel est passé de l’extérieur à l’intérieur et se fait plus pressant. Le Seigneur agit alors, mais nous luttons pour vivre la réalité de notre relation à Dieu et non les rêves qui nous habitent, car nous passons un temps conséquent à réfléchir à la manière dont Dieu devrait s’y prendre avec nous. Or, en se donnant à nous réellement, Dieu déconstruit nos représentations pour nous ouvrir à la vraie relation avec lui qui nous mène sur des chemins que nous n’aurions pas imaginés.

 Demander au Christ d’augmenter en nous la Foi nécessite de notre part que nous soyons prêts à recevoir ce qu’est réellement notre relation personnelle au Christ.

 Nous acceptons alors de ne pas résister au courant dans lequel la foi nous entraîne, celui d’une vie conduite par l’Esprit Saint et nous entrons dans le monde de Dieu. Notre perception de la réalité se trouve emplie d’une profondeur que nous n’imaginions pas. Dans nos relations aux êtres qui nous entourent, nous sommes habités du désir qu’ils rencontrent celui qui habite et remplit notre cœur. Nous nous sentons attirés par la prière, ce lieu de l’intimité avec le Christ, afin qu’il abreuve cette soif qui naît quand nous entrons dans le monde divin. Voilà ce qui nous est donné quand nous laissons Dieu nous révéler ce qu’est la foi véritable.

 Nous pouvons demander au Christ d’augmenter notre foi, c’est-à-dire de consentir à notre véritable relation avec lui, d’accepter de nous laisser déplacer et de ne pas coller sur le lien qui nous unit à lui les représentations que nous en avons : de recevoir la foi telle qu’elle est, comme une personne qui se dévoile à nous en dehors des étiquettes que nous aurions mises sur elle.

Abbé Henri Beaussant +