Vêpres

Textes de l’Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones – AELF

Office des Vêpres © AELF

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

Ô Père,
Source de l’amour,
Tu nous as gardés en ce jour
Dans ta tendresse.
Si je n’ai pas compris ta voix,
Ce soir je rentre auprès de toi,
Et ton pardon me sauvera
De la tristesse.

Seigneur,
Étoile sans déclin,
Toi qui vis aux siècles sans fin,
Près de ton Père !
Ta main, ce jour, nous a conduits,
Ton corps, ton sang nous ont nourris :
Reste avec nous en cette nuit,
Sainte lumière.

Seigneur,
Esprit de vérité,
Ne refuse pas ta clarté
À tous les hommes.
Éteins la haine dans les cœurs,
Et que les pauvres qui ont peur
D’un lendemain sans vrai bonheur
En paix s’endorment.

Seigneur,
Reviendras-tu ce soir
Pour combler enfin notre espoir
Par ta présence ?
La table est mise en ta maison
Où près de toi nous mangerons.
Pour ton retour, nous veillerons
Pleins d’espérance.

Béni soit le Seigneur, mon rocher !

1Béni soit le Seigneur, mon rocher ! +
Il exerce mes mains pour le combat, *
il m’entraîne à la bataille.

2Il est mon allié, ma forteresse,
ma citadelle, celui qui me libère ;
il est le bouclier qui m’abrite,
il me donne pouvoir sur mon peuple.

3Qu’est-ce que l’homme,
pour que tu le connaisses, Seigneur, *
le fils d’un homme, pour que tu comptes avec lui ?
4L’homme est semblable à un souffle,
ses jours sont une ombre qui passe.

5Seigneur, incline les cieux et descends ;
touche les montagnes : qu’elles brûlent !
6Décoche des éclairs de tous côtés,
tire des flèches et répands la terreur.

7Des hauteurs, tends-moi la main, délivre-moi, *
sauve-moi du gouffre des eaux,
de l’emprise d’un peuple étranger :
8il dit des paroles mensongères,
sa main est une main parjure.

Heureux le peuple qui a pour Dieu le Seigneur !

9Pour toi, je chanterai un chant nouveau,
pour toi, je jouerai sur la harpe à dix cordes,
10pour toi qui donnes aux rois la victoire
et sauves de l’épée meurtrière
David, ton serviteur.

11Délivre-moi, sauve-moi
de l’emprise d’un peuple étranger :
il dit des paroles mensongères,
sa main est une main parjure.

12Que nos fils soient pareils à des plants
bien venus dès leur jeune âge ; *
nos filles, pareilles à des colonnes
sculptées pour un palais !

13Nos greniers, remplis, débordants,
regorgeront de biens ; *
les troupeaux, par milliers, par myriades,
empliront nos campagnes !

14Nos vassaux nous resteront soumis,
plus de défaites ; *
plus de brèches dans nos murs,
plus d’alertes sur nos places !

15Heureux le peuple ainsi comblé !
Heureux le peuple
qui a pour Dieu « Le Seigneur » !

Il a pris possession de son règne, le Seigneur Dieu, Maître de tout !

11. 17A toi, nous rendons grâce, +
Seigneur, Dieu de l'univers, *
toi qui es, toi qui étais !

Tu as saisi ta grande puissance
et pris possession de ton règne.
18Les peuples s'étaient mis en colère, +
alors, ta colère est venue *
et le temps du jugement pour les morts,

le temps de récompenser tes serviteurs,
les saints, les prophètes, *
ceux qui craignent ton nom,
les petits et les grands.

12. 10 Maintenant voici le salut +
et le règne et la puissance de notre Dieu, *
voici le pouvoir de son Christ !

L'accusateur de nos frères est rejeté, *
lui qui les accusait, jour et nuit,
devant notre Dieu.

 11Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, +
par la parole dont ils furent les témoins : *
renonçant à l'amour d'eux-mêmes,
jusqu'à mourir.

 12Soyez donc dans la joie, *
cieux,
et vous, habitants des cieux !
Par la foi, tenez, solides et fermes ; ne vous laissez pas détourner de l’espérance que vous avez reçue en écoutant l’Évangile proclamé à toute créature sous le ciel.

R/ Je n’ai de repos qu’en Dieu seul,


* Mon espoir vient de lui.


V/ Lui seul est mon rocher, mon salut. *


Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


Pour toi, je chanterai un chant nouveau, pour toi, mon Dieu !

47Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent;

51Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Prions avec foi le Père tout-puissant,
prions Jésus, le Fils unique,
prions le Saint-Esprit de Dieu.


R/

Ô Seigneur, écoute et prends pitié !


Pour ceux que le Père attire à son Fils
et qui se préparent au baptême,
supplions la bonté du Dieu tout-puissant.


Pour ceux que retiennent la faiblesse humaine,
l’esprit de haine, d’envie et les erreurs du monde,
implorons la tendresse du Rédempteur.


Pour les absents, pour les prisonniers,
pour le faible qu’on opprime, le juste persécuté,
supplions Jésus le Sauveur.


Pour les chrétiens divisés, pour les fils d’Israël,
pour les musulmans,
et les hommes de toutes religions,
invoquons le Seigneur de vérité.


Pour les ouvriers de l’Évangile,
pour ceux qui servent leurs frères avec amour,
prions le Dieu des miséricordes.

Pour le repos des trépassés,
invoquons le Seigneur des esprits
et le Juge de toute chair.


Seigneur Dieu, tu nous as donné ton Fils pour qu'il soit avec nous jusqu'à la fin du monde ; augmente notre foi, pour qu'au milieu des épreuves nous discernions sa présence et son action. Lui qui règne.